Commerce

« La multiplication désordonnée des implantations a aujourd’hui pour effets de fragiliser les équilibres de l’armature commerciale (tant des pôles de proximité que des centres-villes et, désormais, de périphérie)...

...et d’accroître de manière inconsidérée les consommations foncières, en contradiction avec les objectifs du Grenelle de l’environnement. » Dans un communiqué commun, la Fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé (Procos) et l'Assemblée des commerçants de France (AdCF) ont appelé à nouveau le gouvernement à achever rapidement le débat parlementaire pour la proposition de loi visant à intégrer l'urbanisme commercial au sein de l'urbanisme de droit commun.