Territoires

Fondation LVMH : les travaux peuvent reprendre

La Cour administrative d’appel de Paris vient de prononcer le sursis à exécution du jugement du Tribunal administratif de Paris du 20 janvier 2011 qui avait annulé le permis de construire accordé à la fondation LVMH pour la construction d’un musée dans le bois de Boulogne.

La Cour a estimé contrairement au Tribunal administratif que l’allée Alphand qui borde la construction ne pouvait pas être qualifiée de voie publique. (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives