Logement

200 000 - C'est le volume des ventes de logements enregistré en Ile-de-France en 2010 par la Chambre des notaires.

Ce seuil symbolique est un record, à comparer aux belles années, de 1999 à 2007, où les transactions plafonnaient autour de 185 000.
Aujourd'hui, dans cette moyenne régionnale, Paris perd de l'importance. La capitale recule de - 9% dans l'ancien et de -42 % dans le neuf, par rapport à la moyenne de la période 1999-2007. Le dynamisme des transactions dans la région est surtout emmené par les appartements neufs, qui enregistrent +71 % en 2010 par rapport à leur moyenne 1999-2007.

Mots-clés : Notaires