Bureau

« Ce test réussi est une étape importante pour notre objectif à terme de simplifier la collecte des données et ensuite raccourcir les délais de restitution des analyses IPD. »

C’est ce qu’a déclaré Stéphanie Galiègue, directeur général d’IPD France et Europe du Sud, suite à l’annonce de la réussite d’un test d’échanges au format Fidji de données collectées par IPD, dans le cadre du service d’analyse de portefeuilles. « Dès la campagne pour l’indice semestriel, IPD propose aux investisseurs d’envoyer leurs données au format Fidji en parallèle du format classique. Contribuer ainsi au développement de Fidji est une priorité pour IPD et un sujet important pour la place, car cela concerne les échanges d’information entre les acteurs, donc le quotidien de chacun de nous. »