Green

Rénovation énergétique : un marché d’au moins 50 Mds€

Le courtier en assurance Verspieren estime à 50 Mds€ le montant des travaux pour la réhabilitation énergétique des bâtiments dans le cadre de la mise en oeuvre du Grenelle de l’Environnement… d’ici 2020 selon un scénario de « rupture » et 2030 sur un scénario bas qui tient compte de toute une série d’obstacles propres au marché, à la typologie des bâtiments et ou à la nature des contrats. L’immobilier tertiaire représenterait 19 % de ce montant prévisionnel. Le gouvernement, beaucoup plus optimiste, avait estimé le montant de ces travaux à 182 Mds€ sans compter le tertiaire privé. Le courtier, qui lance un contrat de garantie de la performance énergétique pour les maîtres d’ouvrage effectuant des travaux de rénovation, chiffre à 18 Mds€ le poids des acteurs ayant un intérêt pour une telle assurance. Un scénario volontairement prudent, mais qui laisse de solides perspectives de croissance.


Les 3 scenarii du plan bâtiment Grenelle. Source : Verspieren.

Pour le dossier complet, voir les articles liés


Tous les articles du magazine Business Immo #71

Acheter le magazine Business Immo #71

S'abonner à Business Immo