Hôtels/Loisirs

5 M€ - C'est le montant des indemnités de l'ancien PDG du groupe Accor, Gilles Pélisson.

L'ancien PDG du groupe hôtelier Accor, Gilles Pélisson, révoqué en novembre par le conseil d'administration, a obtenu 5 M€ d'indemnités pour rupture de contrat et révocation de son poste de PDG, ont décidé les actionnaires en assemblée générale. 5 M€ représentent "deux fois sa rémunération fixe et variable perçue au titre de 2010" conformément à son contrat de travail, est-il précisé dans la résolution adoptée.
L'actuel PDG, Denis Hennequin, et le directeur général délégué, Yann Caillère, bénéficient de clauses identiques dans leur contrat, à savoir une indemnité égale à deux ans de rémunération fixe et variable, en cas de rupture de contrat à l'initiative de l'entreprise. Neveu de l'un des cofondateurs du groupe, Gilles Pélisson avait été débarqué brusquement début novembre, en raison de "divergences stratégiques" avec le conseil d'administration du groupe hôtelier, dont les principaux actionnaires sont la société d'investissement Eurazeo et le fonds Colony Capital, qui contrôlent 30% du capital. Il a depuis été chargé par le secrétaire d'Etat Frédéric Lefebvre, d'une mission sur le tourisme d'affaires à l'issue de laquelle il remettra des propositions pour redynamiser un secteur qui perd du terrain.
Il a également été élu président du Groupement des professions de services, qui regroupe 23 fédérations de services membres du Medef et près de 35 grandes entreprises, dans les domaines des activités financières, des transports, des services aux entreprises, des services aux particuliers, des services à la personne et des services aux collectivités.

Business Immo