Logement

Les français restent attachés aux agences immobilières

Dans un contexte où l’immobilier affiche des signes de reprise incontestables (hausse du prix moyen à + 7,83 % et raccourcissement des délais de vente à -15,6 % entre 2009 et 2010), Guy Hoquet l’Immobilier se penche pour la quatrième année consécutive sur les attentes des français vis-à-vis des agents immobiliers. Les résultats du sondage Ifop réalisé pour le troisième réseau de franchises du secteur en France révèlent une forte attache des sondés pour les vecteurs traditionnels de vente, d’achat ou de location.

A ce titre, l’agence immobilière est un intermédiaire envisagé par 71 % des répondants se déclarant « susceptibles de réaliser une (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives