Green

247 - C'est le nombre de kWh-ef/m² SHON que consomme un immeuble de bureau en énergie finale, en 2010, selon IPD.

Un résultat stable à périmètre constant (+0,2%) par rapport à 2009, note IPD, qui s'appuie sur un échantillon de 400 immeubles représentant plus de 6 millions de m². "En revanche les émissions de CO2, qui atteignent 25,8 Kg-eCO2 par m² SHON sont en augmentation de +2,5% par rapport à 2009. L’explication de ces évolutions différentes réside dans l’évolution de la structure énergétique. Les consommations d’électricité diminuent au profit des énergies fossiles et des réseaux urbains plus émetteurs en CO2. Ces énergies dont le coût est par ailleurs plus faible explique la baisse du coût de l’énergie (-4,1% à périmètre constant)."
Les consommations d’eau et les déchets connaissent encore cette année des baisses importantes à périmètre constant (respectivement -9,6% et -10,4%) et s’établissent à 416 L/m² SHON et 10,1 Kg/m² SHON.
Enfin, IPD a mené une étude sur la performance énergétique des immeubles HQE dont il ressort que les immeubles HQE consomment en moyenne par m² 16% d’énergie finale en moins, 36% d’eau en moins et produisent 18% de déchets en moins que les immeubles non HQE.