Commerce

Si les SCPI ont investi ces dernières années davantage en commerces qu'auparavant, elles ont conservé leurs cibles d'acquisition "retail" traditionnelles.

C'est ce qu'a déclaré Christelle Bastard, chargée d'études senior, dans le dernier France ViewPoint de CB Richard Ellis, sur les investissements en immobilier d'entreprise des SCPI. "Alors qu'en France, les centres et galeries commerciales ainsi que les murs d'enseigne apparaissent comme les produits les plus recherchés (respectivement 45% et 27% des acquisitions depuis 2006 tous types d'investisseurs confondus), les SCPI se caractérisent par leur prédilection pour les boutiques de centre-ville et les parcs d'activités commerciales. Cette situation s'explique notamment par leur capacité d'engagement qui, bien que croissante, reste relativement faible. Les SCPI ne peuvent donc que difficilement se positionner sur des actifs de grande taille tels que les centres commerciaux ou les portefeuilles de murs d'enseigne."