Logement

"Devenir propriétaire est un choix de vie avant d'être une équation mathématique", affirme Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en prêts immobilier Cafpi. "A l'heure actuelle, la majorité des biens immobiliers sont détenus...

Par le privé et pour près de 80 % au titre de la résidence principale, alors que ce n'était pas le cas dans les années 1990", poursuit Philippe Taboret. "La baisse du pourcentage des investisseurs professionnels et institutionnels réduit d’autant les risques d’un fort retour de l’offre, et donc de l’éclatement d’une bulle immobilière comme ce fut le cas à l’époque", conclut-il.

Mots-clés : Philippe Taboret