Logement

1 sur 2 - C'est la proportion de jeunes franciliens agés de 18 à 29 ans qui résident chez leurs parents. Selon une étude réalisée par l'Institut d'Urbanisme et d'Aménagement (IAU) d'Ile-de-France...

Une situation qui serait davantage une nécessité qu'un choix. En cause : les loyers élevés du parc privé et les taux d'effort important malgré les aides au logement, mais aussi la faible rotation du parc social, dont la production demeure "insuffisante par rapport à la demande", une offre de structures collectives pour étudiants ou jeunes actifs "en deça des besoins", et des logements chers pour pouvoir envisager l'acquisition.