Green

« Le prix de vente des immeubles “verts” est supérieur de 16 % à celui des immeubles standards » - Nils Kok

C’est l’avis de Nils Kok, professeur assistant au département de finances de l’université de Maastricht (Pays-Bas), qui a reçu le prix de la meilleure thèse doctorale, lors de la 4e édition du prix FIR de la recherche européenne « Finance et Développement durable ». Il estime que « la valeur à long terme des actifs immobiliers dépendra de plus en plus de la qualité environnementale ».
Interrogé par “Le Monde Economie”, Nils Kok expose ses travaux : « J’ai souhaité proposer la première analyse systématique de l’impact des pratiques de construction respectueuses de l’environnement sur les revenus des investisseurs et des promoteurs ». Dans sa thèse, il démontre ainsi que les rendements des immeubles “verts” dépassent de 3 % ceux des immeubles standards, à qualité et à localisation équivalentes. L’écart atteint même 6 % « si l’on ajuste ce chiffre au taux d’occupation effectif des immeubles ».

Mots-clés : Nils Kok