Logement

Les administrateurs de biens ne doivent plus laisser dériver leur modèle économique vers la transaction, et surtout les produits financiers. Ces deux activités doivent permettre de doper la marge et non de la faire.

C'est ce qu'a déclaré Thomas Roux, directeur délégué Xerfi-Precepta, dans la dernière étude que vient de publier le groupe, intitulée "Les administrateurs de biens à l'horizon 2015 : revaloriser le coeur de métier pour pérenniser les performances".

Mots-clés : Thomas Roux, Xerfi-Precepta