Hôtels/Loisirs
Où va le marché ?

Hôtellerie : sur la bonne pente

L'hôtellerie française a bonne mine. Tirés par Paris, les hôtels de l’Hexagone retrouvent des couleurs, après une année 2009 à oublier et une année 2010 qui signait la reprise du secteur. Au mois de janvier, les conseils tablaient déjà sur des volumes d’investissement en 2011 bien plus élevés qu’en 2010 (900 M€, hors transactions de portefeuille). Des prévisions qui ont été largement confirmées par le 1er trimestre 2011, durant lequel quelque 594 M€ se sont échangés sur le marché de l’investissement hôtelier français, essentiellement à Paris. A titre de comparaison, en 2010 à la même période, ce chiffre n’avait pas dépassé les 100 M€. « La France est apparue comme le marché le plus porteur », indique Jones Lang LaSalle Hotels dans sa dernière étude. Plusieurs actifs core ou trophy ont été mis sur le marché et n’ont eu pas grand mal à trouver preneurs : le Marriott Champs-Elysées pour 250 M€, l’hôtel Lotti pour 105 M€, le Carlton à Cannes, inclus dans un portefeuille d’hôtels Intercontinental pour 450 M€, le Pullman Paris Bercy pour 105 M€… D’autres devraient suivre.