Green

Toutes ces mesures ne permettent ni de répondre aux problèmes immédiats de la filière confrontée à un "trou d’air", ni d’envisager de façon sérieuse le développement de l’énergie solaire en France.

"Aux conditions actuelles, le volume de nouveaux projets en 2012 et 2013 sera largement en deçà de l’objectif de 500 MW par an fixé par le gouvernement." C'est ce qu'a déclaré le SER-Soler, le syndicat des énergies renouvelables, et sa branche photovoltaïque, suite au second appel d'offres lancé par le gouvernement.