Territoires

"La réforme de la taxe professionnelle a réduit de moitié l'autonomie fiscale des départements qui ne disposent désormais que de peu de levier pour faire évoluer leurs recettes".

C'est ce qu'a déclaré le président du Sénat Jean-Pierre Bel lors du 81e congrès de l'assemblée des départements de France vendredi à Besançon. Dans un contexte, les collectivités territoriales font face par ailleurs à des difficultés de financement.

"Une nouvelle étape de la décentralisation est à l'évidence nécessaire", qui "passe aussi par une nouvelle répartition des compétences entre l'Etat et les collectivités locales", affirme le président du Sénat, qui propose d'organiser des Etats Généraux des Elus locaux.

Mots-clés : Jean-Pierre Bel