Commerce

Quand Taravella e-bouscule le commerce

Tous les distributeurs en rêvaient. Alain Taravella l’a fait. En mettant plus qu’un pied dans RueduCommerce, un des leaders du e-commerce en France, le patron fondateur d’Altarea Cogedim lance tout simplement le premier concept de la foncière multi-canal. Une fois de plus, Alain Taravella, qui ne cache pas sa méconnaissance de la toile, prend un coup d’avance sur ses concurrents et boucle une opération de croissance externe dans un contexte de marché déprimé. Si la manœuvre est fine, la stratégie est limpide : pour contrer l’érosion des formats de commerce traditionnels et notamment le centre commercial dont Altarea est l’un des porte-drapeaux, Alain Taravella joue à fond la synergie entre commerce physique et virtuel. Il mise surtout sur la galerie on line de RueduCommerce, véritable place de marché en ligne, économiquement comparable à celui d’un centre commercial, en capacité de proposer 2 millions de références en ligne via un système de mise en relation du client et du marchand partenaire.

L’opération est, en outre, assez peu risquée. Elle prend place dans un secteur en forte croissance : le marché du e-commerce, en augmentation de plus de 15 à 20 % par an (quand les commerçants annoncent une hausse de 1 % de leurs ventes), devrait doubler d’ici 2016, même si le shopping en magasin concentre aujourd’hui 95 % des ventes. L’opération est, ensuite, peu coûteuse. L’investissement pour Altarea Cogedim flirte avec les 105 M€ pour 100 % du capital quand le pipe-line de développement dans les centres commerciaux de la foncière tangente les 850 M€. Une paille – 4 % – pour l’un des majors de l’immobilier commercial. Elle lui permet aussi de gagner du temps sur la concurrence. « C’est aujourd’hui le bon moment pour investir dans le e-commerce. A travers ce projet commun, Altarea Cogedim entame une étape logique de son développement et prend une place significative dans le e-commerce en contrepartie d’un investissement limité en rapport avec la taille de son patrimoine », a souligné Alain Taravella. Enfin, le modèle de la galerie marchande de RueduCommerce, véritable pivot de l’opération, s’est affranchi astucieusement de la contrainte logistique. Point de stocks ni d’entrepôts dans cette configuration de site marchand. Des économies et des soucis en moins…

Avec cette acquisition stratégique,  Alain Taravella, qui a regardé plusieurs sites de e-commerce à racheter avant de faire son choix, ne cache pas son ambition : « accélérer la croissance de tous nos formats de commerce qu’ils soient physiques ou en ligne et de répondre au mieux aux attentes des consommateurs. Nous deviendrons ainsi la première foncière multi-canal ». Ses concurrents n’ont qu’à en prendre de la graine…