Logement

Une hausse de la TVA dans la restauration serait "acceptable" si elle était d'ampleur limitée, mais pas dans le bâtiment où elle aurait pour effet de fragiliser ce secteur

C'est l'opinion de Laurence Parisot, concernant les options envisagées par le gouvernement pour  combler le manque à gagner fiscal entraîné par la forte révision à la baisse de la croissance économique attendue en 2012. "cela fait très longtemps que le bâtiment a un taux de TVA réduit, donc ce serait un changement de perspective assez grand et  là, la sensibilité est très réelle pour le client qui a envie de s'offrir des travaux de rénovation", a déclaré sur France 2 la présidente du Medef. "Il faut absolument éviter qu'il y ait de plus en plus de possibilité de travail au noir", a-t-elle poursuivi.