Bureau

Même si elle a perdu son premier rang au classement, Londres demeure une ville à l’économie mature, dynamique, qui résiste bien et continue de donner le ton au reste de l’Europe occidentale

C'est ce qu'affirme Simon Marrisson, directeur Europe de LaSalle Investment Management à propos de la chute de la capitale britannique de la première à la seconde place du classement des villes européennes les plus attractives à l'investissement, devancée par Moscou.
Et d'ajouter "le phénomène de polarisation que connaît l’Europe n’avait pas été aussi fort depuis l’entrée en vigueur de la monnaie unique. Les économies compétitives des pays nordiques, de l’Allemagne et des pays émergents d’Europe de l’Est devraient tirer leur épingle du jeu au cours des prochaines années, tandis que l’Europe du sud, lourdement endettée, et certains autres marchés émergents resteront vraisemblablement à la traîne".

Mots-clés : Simon Marrisson, LaSalle