Commerce

Résiste !

Vous changez ? Le commerce aussi. A l’heure où s’ouvre la 17e édition du MAPIC, la classe d’actif commerce affiche, en France, une insolente santé, en porte-à-faux avec la réalité économique. Certes, le chiffre d’affaires des enseignes recule, selon les derniers chiffres du Procos, de 0,2, %. Certes, la consommation des ménages patine (- 0,5 % en septembre 2011, selon l’Insee). Certes, les prévisions de croissance sont quasi-nulles (+ 0,4 %). Et pourtant, bravant les éléments, le secteur du commerce se renouvelle avec audace.

L’audace et l’inventivité se retrouve dans tous les compartiments du commerce. Le centre-ville, après la déferlante alimentaire, voit affluer les enseignes de prêt-à-porter de luxe et mass market qui rivalisent de concepts et d’idées nouvelles. Le retail park, hier honni, se paye une nouvelle jeunesse en upgradant son produit, son image et ses loyers. La toute récente initiative de Frey 26.47€ | +1.07% , en partenariat avec Predica et Crédit Agricole Assurances, abonde dans ce sens. Les trois opérateurs viennent, en effet, de monter deux fonds destinés à investir dans le produit retail park existant et disposant d’un potentiel de création de valeur. Objectif : injecter 200 M€ d’ici deux à trois ans sur le marché hexagonal. Le centre commercial reste sans doute le produit qui souffre le plus. Alain Taravella, le patron d’Altarea Cogedim a ouvert une première brèche en rachetant l’un des sites leaders de e-commerce (RueduCommerce ), créant ainsi la première foncière multi-canal de France et misant sur la synergie commerce réel/commerce virtuel. Gageons que l’initiative ne tardera pas à faire école…

Des centres-villes qui renaissent, des retail parks qui se réinventent, des centres commerciaux qui revoient leur modèle : ce sont ces évolutions que Business Immo a voulu vous faire toucher du doigt dans son magazine spécial MAPIC.