Carrières
Big is really beautiful ?

2. Quel salut pour les cabinets de taille intermédiaire ?

Pour grandir, faut-il forcément grossir ? Entre les gros majors et les petites structures, y-a-t-il une place, en France, pour les cabinets de taille intermédiaire dans le milieu du brokerage ? De l’avis des intéressés, la réponse n’est pas si facile à arrêter. Il y a ceux pour qui big n’est pas forcément synonyme de beautiful. Et il y a ceux pour qui une taille intermédiaire est une non-taille, trop écartelée entre l’envie de se fondre avec les majors du secteur, sans pour autant en avoir les moyens.