Bureau
Christian Cléret, directeur immobilier du groupe La Poste et directeur général de Poste Immo
Article Premium réservé à nos abonnés

L’immobilier de La Poste doit s’inscrire dans le processus de modernisation du groupe

La Poste affiche une double casquette dans L’immobilier, étant à la fois utilisateur mais aussi investisseur au travers de sa filiale, Poste Immo. Le groupe dispose d’une matière première peu commune sur le marché : un patrimoine de 8 millions de m² répartis sur l’ensemble du territoire,constitué d’environ 15000 immeubles, extrêmement éclatés en typologie d’actifs (tertiaire, logement, industriel, commercial…), en taille unitaire (de 100 à 50 000 m²) ou encore en mode de détention – 3 millions de m² sont loués au secteur privé. L’ensemble est aussi le fruit d’un héritage séculaire, la moitié du patrimoine ayant plus de 50 ans. De ce terreau, l’opérateur immobilier de La Poste doit en assurer la modernisation et l’adaptation au regard des besoins des différents métiers du groupe tout en maîtrisant les coûts et en générant de la création de valeur. Pour ce faire, Christian Cléret dirige un modèle très fin où co-agissent une direction de l’immobilier traditionnelle d’un utilisateur et un opérateur immobilier. Explications par le directeur immobilier du groupe La Poste et directeur général de Poste.

Business Immo : Quels sont les défis immobiliers du groupe La Poste ? Christian Cléret : L’immobilier de La Poste doit s’inscrire dans le processus (...)

Vous souhaitez lire cet article PREMIUM ?

Il est réservé à nos abonnés PREMIUM