Hôtels/Loisirs

« On ne peut pas trouver plus stupide réforme que celle du...

... nouveau classement hôtelier. »

C'est ce qu'a déclaré Mark Watkins, président du Comité pour la modernisation de l'hôtellerie française, dans son livre blanc sur la modernisation hôtelière et touristique.

Très critique à l'égard du nouveau classement, Mark Watkins a également tiré à boulets rouges sur le groupe Accor qui, selon lui, "a écrit le nouveau référentiel du nouveau classement hôtelier sous le couvert des syndicats hôteliers, avec un contenu qui l'arrange. Sa stratégie à demander une étoile supplémentaire pour ses 1 400 hôtels français, suite logique à la rédaction du référentiel des normes de classement, est suivie (ou le sera en tout ou partie), par ses concurrents et par bon nombre d'hôteliers indépendants."

"Le groupe Accor réalise un lobbying jouant pour son seul intérêt privé et rarement pour celui de la profession hôtelière entière, voire même contre celle-ci", ajoute-t-il.