Bureau

426 - C'est le nombre de transactions enregistrées sur le 8e arrondissement de Paris, de loin le premier arrondissement parisien en nombre d’affaires conclues, selon BNP Paribas Real Estate.

Le 8e reste "the place to be" avec une transaction sur 4 réalisée dans cet arrondissement. « A l’instar des cabinets d’avocats, des sociétés financières ou encore des marques de luxe, les sociétés qui s’installent dans le 8e arrondissement, recherchent, avant tout, le prestige d’une adresse pour conforter leur image de marque. C’est dans cet esprit là, que la maison de couture Balmain s’est installée sur 550 m², rue Marbeuf », constate Jean-Laurent de la Prade, Directeur du Pôle Bureaux Location Ile-de-France de 0 à 5 000 m² chez BNP Paribas Real Estate.
Le quartier de l’Opéra, qui couvre les 2e et 9e arrondissements, arrive en deuxième position. « Il est très prisé pour sa position centrale, son accessibilité aisée par les transports en commun et la qualité de son environnement commercial. Ce quartier reste une valeur sûre », constate Jean-Laurent de la Prade.
Ce sont, notamment, ces atouts qui ont conforté Enel, l’opérateur de télécom italien, à retenir l’immeuble « Le Titien », rue de la Victoire, dans le 9ème arrondissement (près de 1 400 m²).
Locomotive de la Rive Gauche, le 15ème arrondissement attire toujours les sociétés liées au monde de la presse et de la communication comme Tigre Production qui a récemment pris à bail 550 m² rue Gutenberg.
Avec respectivement 6 et 10 transactions réalisées en 2011, les 4e et 20e arrondissements de la capitale ferment la marche, comme cela était déjà le cas il y a dix ans, confirmant ainsi leur positionnement orienté vers le résidentiel.