Hôtels/Loisirs

« L’hôtellerie demande une analyse, une connaissance du sous-jacent, mais elle représente, en France, un risque mesuré pour les banquiers. Elle devrait pouvoir se refinancer. »

C'est ce qu'a déclaré Olivier Katan, Co-Head Acquisition chez Eurohypo AG, lors de la conférence annuelle organisée par In Extenso-Deloitte, sur les tendances de l'hôtellerie.

Mots-clés : Olivier Katan, Eurohypo