Bureau

64 000 m² - C'est le volume de transactions en bureaux réalisées en 2011, à Strasbourg, stable par rapport à 2010, selon BNP Paribas Real Estate.

Selon BNP Paribas Real Estate, avec 64 000 m² de volume de transactions en bureaux réalisées en 2011, Strasbourg s’inscrit dans une stabilité, observée également au niveau national. Au-delà de quelques transactions significatives comme celles d’AXA (4 200 m²), de Grenke (2 200 m²) et d’Arcadis (800 m²), le marché a recensé 224 transactions, soit une moyenne de 285 m². Après des années de hausse, l’offre disponible à un an (152 350 m²) connait une baisse sensible en 2011 (-14%). Cette baisse s’explique par un bon écoulement de l’offre neuve (30 000 m²) et le retrait du marché d’une partie de l’offre de seconde main compte tenu de son obsolescence. Globalement comprises entre 115 et 180 € HT/m²/an, les valeurs locatives moyennes sont restées relativement stables. Les valeurs « top » observées à Strasbourg sont de 195 € HT/m²/an en centre ville et de 145 € HT/m²/an en périphérie. Les loyers de bureaux de seconde main non rénovés devraient continuer à baisser en 2012. Le marché tertiaire à Strasbourg bénéficie d’une belle capacité de progression dans les années à venir. En effet, dès 2012, l’Espace Européen de l’Entreprise poursuivra son développement avec les opérations Wave Park (13 200 m²), B8 (6 200 m²) ou encore Beverly Plaza (7 000 m²). Les années 2013/2014 seront l’occasion du lancement du quartier d’Affaires International Wacken-Europe, où 40 000 m² seront livrés dès sa 1ère phase, sans compter les 35 000 m² réservés aux institutions européennes. « Dès lors, le marché opérera un rééquilibrage entre le centre-ville et la périphérie, et surtout franchira un nouveau palier qui doit le mener autour des 80 000 m² par an », conclut Yves Noblet, Directeur Régional de BNP Paribas Real Estate Transaction.