Logistique

Afilog du Développement durable au Grenelle II

Par Frédéric Larroumets, Directeur des fonds logistiques d’AEW Europe

Après le référentiel HQE « plate-forme logistique » mis en application en janvier 2009, Afilog poursuit sa démarche Développement durable avec la mise au point de référentiels HQE pour les bâtiments de messageries et les entrepôts à température dirigée. 
L’impact en termes de développement durable étant majeur, Afilog va plus loin dans la démarche pour pouvoir mesurer la qualité intrinsèque des bâtiments, leur exploitation et bien sûr, anticiper de façon proactive et novatrice les réglementations à venir. La logistique étant une classe mature d’actifs, il était essentiel d’avoir des outils de mesure comparables aux autres actifs tout en mettant en évidence leur spécificité.

Pour représenter la famille logistique, Afilog a donc été intégrée au groupe de travail «  Tertiaire privé » dans le Plan Bâtiment Grenelle, piloté par Serge Grzybowski, Président d’Icade 63.50€ | -0.83% , permettant ainsi de prendre en compte l’ensemble des actifs tertiaires, y compris la logistique, avec ses spécificités et ses ambitions novatrices.
Tous ces actifs tertiaires devront ainsi relever ces défis techniques et économiques.

Même dans le contexte actuel, économiquement difficile pour ce secteur, c’est l’anticipation par quelques acteurs de la chaîne logistique - de l’investisseur au prestataire ou au chargeur - des réglementations à venir, de l’approche développement Durable de leurs plates-formes logistiques et des mesures du Grenelle II, qui permettra d’établir une vraie différenciation et donc une création de valeur pour l’immobilier logistique. Qui plus est, s’ajoute à une démarche responsable.
Une réflexion de fond devra être menée sur le patrimoine existant constitué par 35 millions de m² d’entrepôts de plus de 5 000 m², dont la moitié a plus de 10 ans.
Une analyse pragmatique sera conduite pour parvenir à atteindre les objectifs fixés pour 2020 par le Plan Bâtiment Grenelle.