Bureau

« Il y a une plus grande tolérance au risque sur les marchés financier et immobilier. Cette tendance devrait s’accentuer au second semestre 2012, notamment pour le marché de la dette souveraine et le secteur bancaire. »

C'est ce qu'a déclaré Olivier Gérard, président de Cushman & Wakefield France, dans l'étude annuelle du conseil international en immobilier (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives