Logistique
Magazine 80

L’avenir de l’immobilier logistique en 10 questions

Investissement, loyers, logistique urbaine, entrepôts anciens, dorsale, ports… : la filière de l’immobilier logistique est engagée dans un foisonnement d’idées, de concepts et de tendances. Après les années fastes du début des années 2000 et la désolation des crus 2008 et 2009, voici venu le temps de l’état des lieux et des bilans que la rédaction de Business Immo a décliné à trois échelles : les acteurs, les territoires et les tendances.

Les acteurs

L’immobilier logistique n’est plus l’eldorado à la mode. Nombreux sont les investisseurs – dont quelques mastodontes – à s’être retirés du secteur après y avoir perdu quelques plumes. Aujourd’hui, l’immobilier logistique est un monde de spécialistes, fait par des spécialistes pour des spécialistes. La concentration est le corollaire de cette évolution. Investisseurs, développeurs (enfin ceux qui restent) et utilisateurs jouent à fond l’effet de taille. Ce mouvement n’est clairement pas achevé…

> Les investisseurs désertent-ils l'immobilier logistique ?

> Les loyers ont-ils atteint leur point bas ?

> Le blanc a-t-il totalement disparu du marché ?

> Les banquiers ont-ils peur de la logistique ?

Les territoires

Entre une logistique portuaire qui ne demande qu’à décoller et une logistique urbaine scotchée dans les starting-blocks, l’immobilier logistique se conjugue aujourd’hui quasi-exclusivement avec dorsale Nord-Sud. La massification des pôles logistiques est, là encore, une tendance de long terme.

> Y-a-t-il une vie en dehors de la dorsale nord-sud ?

> Les ports sont-ils des territoires naturels de la logistique ?

> La logistique urbaine va-t-elle enfin percer ?

Les tendances

L’immobilier logistique est à la croisée des chemins. Agité par des vents contraires, ce secteur doit apprendre aussi à se renouveler. Renouveler son parc. L’enjeu est de taille avec toute une offre de bâtiments hors standards qui ne trouveront une issue que dans leur restructuration ou leur reconstruction. Renouveler les fonctions de l’entrepôt avec une nouvelle génération de bâtiments de production. Renouveler enfin le genre avec des entrepôts vertueux sur le plan environnemental.

> Les plates-formes logistiques seront-elles "les usines de demain" ?

> Faut-il raser les entrepôts anciens ?

> La logistique peut-elle être durable ?


> Acheter le magazine Business Immo #80

> Tous les articles du magazine Business Immo #80

> S'abonner à Business Immo

Mots-clés : Magazine 80