Logement
Logement : cause nationale

Les propositions de Marine Le Pen

« Un programme décennal visera la destruction des cités construites dans les années 1960 les plus vétustes et leur remplacement par un habitat de taille et d’esthétique traditionnelles, dans le respect des chartes d’insertion paysagère ».

« Le logement social a pour finalité de faciliter temporairement la vie des Français en difficulté et faisant fonctionner la solidarité nationale à leur profit ».

 
Ecologie : La politique de l’habitat et des paysages repensera l’intégration de l’urbanisme et de l’architecture dans l’environnement naturel et le respect de nos traditions architecturales.

« Les aides fiscales doivent être conditionnées par des contreparties sociales ».

 
Logement : La priorité nationale pour le logement social.

« La spéculation sur les terrains constructibles doit être limitée et la taxation des terrains constructibles non construits alourdie ».

« Les lotissements nouveaux contribuent au “mitage” des zones cultivables. On ne peut plus exclure le retour à un habitat vertical dans les zones très denses, telles que Paris et sa première couronne ».

 
Fiscalité : La taxe d’habitation, opaque, sera intégrée à l’impôt sur le revenu, plus juste, sous la forme d’une taxe additionnelle qui sera aussi progressive que l’impôt sur les revenus.

« Nous proposons un impôt progressif unique sur le patrimoine, fruit de la fusion entre la taxe foncière et l’ISF, sur des bases rénovées assurant la justice fiscale. Cela permet de supprimer la taxe foncière actuelle, fondée sur des bases injustes datant de 1970 ».


> Acheter le magazine Business Immo #81

> Retrouver les articles du magazine Business Immo #81

> S'abonner à Business Immo