Hôtels/Loisirs

« Pour être moins "cyclique", il faut d'abord être "moins propriétaire" de ses murs. C'est une des raisons pour laquelle nous menons à bien un programme important de cessions d'actifs. »

C'est ce qu'a déclaré Denis Hennequin, PDG du groupe Accor, dans une interview au Revenu. "Notre priorité est d'accélérer la transformation de la société vers un modèle nécessitant peu d'investissements en capital. Je préfère investir dans nos marques et nos systèmes de distribution, qui sont des enjeux centraux de notre métier, que dans des murs d'hôtels", a-t-il ajouté. "Nous continuons à céder nos murs. Nous allons vendre pour plus de 650 M€ d'actifs immobiliers cette année. Notre objectif de cession pour un montant de 1,2 Md€ sur la période 2011-2012 sera donc respecté."

Mots-clés : Denis Hennequin, Accor
Business Immo