Green
Point de vue d'Alfonso Ponce

"Green credentials" en Europe : état des lieux

La certification est un ensemble de procédures permettant à un organisme tiers d'attester la conformité d'un processus, d'un produit d'un service, ou encore des compétences d'une personne aux exigences spécifiées dans une norme ou un référentiel.

Labels, appellations, qualifications, certifications sont autant de signes de reconnaissance permettant à une entreprise ou un professionnel de se différentier de ses concurrents en établissant une relation de confiance avec ses clients-consommateurs et partenaires.

Indépendantes ou pas des pouvoirs publics, sectorielles, nationales ou internationales ces signes sont l'expression d'un contrôle de la qualité à un instant "T" et dans certains cas du maintient de celle-ci dans le temps.

Dans le secteur construction plusieurs signes attestant des compétences des professionnels existent en France : Qualiprom, Qualiresidences, NF Etudes Thermiques, Route Durable et CSTB Compétences pour n'en citer que quelques uns*.

En matière de construction durable, l’Ademe, le MEDDTL et plusieurs parties prenantes ont mis en place, la mention « Reconnu Grenelle Environnement ». Celle-ci constitue un gage de qualité et de respect d’une série de normes en terme de performance énergétique. Elle permet aussi d’identifier plus clairement la qualité des installations concernant des travaux de rénovation.

Pour le moment il n'existe pas de certification de compétences reliée à la certification d'ouvrages "verts" (bâtiments certifiés NF, Bâtiments tertiaires, démarche HQE) comme cela peut être le cas aux États-Unis avec LEED et dans les principaux pays européens avec BREEAM et/ou DGNB.

Cependant Certivéa travaille depuis le lancement de NF, Bâtiments tertiaires, démarche HQE International, à la création de "Partenaires" et de "référants" pouvant jouer un rôle semblable à celui que jouent aujourd'hui les Auditors, Assessors et Accredited Professionals dans les autres pays et systèmes de certification.

L'importance et l'étendue de ces réseaux est un indicateur de la dynamique commerciale à l'oeuvre derrière ces outils. Dans cette publication nous avons souhaité faire un état des lieux des principaux réseaux professionnels en Europe.

Les enseignements sont multiples : divergences quant aux définitions et au rôle de l'auditeur, couverture géographique et progression inégale, etc.

Ces enseignements prennent tout leur sens à l'aune des récents développements dans le domaine de la certification de la qualité environnementale des ouvrages : en effet, il est probable que faisant suite à la possibilité de se former et passer les examens en langue locale (français, espagnol), et à la reconnaissance mutuelle imposée par l'USGBC à son principal concurrent BREEAM pour les crédits énergie il y ait une convergence (forcée ou pas) au niveau des réseaux professionnels.

* Tous ces certifications d'acteurs sont délivrées par Certivéa, filiale du CSTB.