Green

« Non seulement l'audit qui nous a été présenté en mars dernier ne porte que sur 8 millions de m² mais, en plus, les informations recueillies ne sont pas à la hauteur des ambitions initiales. L'état des lieux est loin d'être exhaustif. »

C'est ce qu'a déclaré Yves Deniaud, président du Conseil immobilier de l'Etat, au sujet de l'audit énergétique du patrimoine de l'Etat, qui devait porter sur 20 millions de m², comme le rapporte "Les Echos".

Selon le quotidien, l'audit fait apparaître que "l'état général du bâti public n'est pas si calamiteux. La consommation moyenne du parc tertiaire en énergie primaire avoisine 250 kWh/m²/an et la majorité des bâtiments décrochent un C sur l'échelle du diagnostic de performance énergétique graduée de A à G".