Logistique

« A défaut de réaction, il faut abandonner toute idée d’Europe durable et se préparer à une Europe de dumping social...

de paradis fiscaux, à une Europe des transports « low cost», nourrie par les délocalisations et la sous-traitance et contraire aux ambitions affichées du Grenelle de l’environnement ».
C’est ce qu’a déclaré la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) dans la perspective des élections européennes du 7 juin prochain.