Carrières
Bernard Michel - Gecina

Le PDG normal

64 ans, il reste un nouveau venu dans le microcosme immobilier parisien. Apparu en pleine lumière (médiatique) après l’éviction de Joaquin Rivero de la présidence de Gecina. Et aux commandes opérationnelles de la foncière depuis le départ express de Christophe Clamageran. L’homme est volontiers dynamique, franc, plutôt direct, rarement langue de bois, mais suffisamment malin pour ne lâcher que l’information qu’il veut bien. Dans le sérail, il reste celui qui s’est opposé (et qui s’oppose toujours) au sulfureux homme d’affaires espagnol. De l’immobilier, Bernard Michel n’en parle presque pas. Des hommes, tout le temps. On pourrait croire que c’est sa véritable passion, lui, qui n’a cessé d’être au cœur des réorganisations dans le monde si peu tranquille de l’assurance et de la banque, après une première partie de carrière dans le secteur public.
Par Gaël Thomas - photographies de Jean-Lionel Dias