Commerce
Point de vue de Jérôme Le Grelle

Le property management des actifs commerciaux se doit d'être multi-compétent, global et stratégique

La gestion des actifs commerciaux exige des compétences plus nombreuses que le property management appliqué aux biens plus classiques. Aux aspects immobiliers ou locatifs voire à la fonction de syndic s'ajoute nécessairement, et plus encore à l’heure où la compétition fait rage et où les chiffres d’affaires s’essoufflent, une dimension commerciale forte. Puisque le revenu généré par l'actif dépend en grande partie de sa performance commerciale, sa gestion va bien au-delà de la collecte des loyers et l'administration des dépenses de maintenance. Il appartient en effet au propriétaire de veiller au dynamisme des enseignes, à la pertinence du positionnement commercial, à la motivation des commerçants, à l'animation du centre, etc.

Le propriétaire a tout intérêt à confier un mandat global de gestion à un manager unique, qui coordonne les tâches comptables, juridiques, techniques, commerciales ainsi que le marketing, la communication et les relations extérieures du centre commercial. Les coûts fixes de personnel, dont une indispensable présence sur place, sont alors amortis beaucoup plus efficacement que dans le cas de mandats éclatés entre plusieurs services ou prestataires. Plus incarnée, la représentation du bailleur devient en outre plus lisible et plus accessible.

Last but not least, un gestionnaire aux responsabilités étendues offre à l'asset manager le relais opérationnel dont il a besoin pour mettre en œuvre sa stratégie de valorisation d'actif. Laquelle, nécessairement, articulera un programme de travaux, de recommercialisation, de repositionnement concurrentiel, le tout dans une démarche le plus possible partenariale, qui associe non seulement les commerçants mais aussi, de plus en plus, les pouvoirs publics locaux.

Le conseil aux asset managers : le property management doit impérativement intégrer des compétences en commercialisation, en marketing et en communication. Un mandat de gestion global rationalise les coûts et facilite grandement la mise en œuvre opérationnelle des stratégies de valorisation d'actif.