Bureau

Cet effondrement des grands mouvements d’entreprises n’est pas une surprise.

C'est ce qu'a déclaré Magali Marton, Head of CEMEA de DTZ, suite à la parution des indicateurs Immostat-IPD du 2e trimestre 2012. "Manque de visibilité sur les besoins immobiliers, contexte économique morose, incertitudes politiques... tout incite à ne pas bouger ou à retarder son déménagement. Malgré tout, la demande exprimée se tient, tant en volume qu’en nombre. On devrait donc assister à un rattrapage du marché fin 2012 – début 2013", anticipe-t-elle.

Mots-clés : DTZ, Magali Marton, ImmoStat
Business Immo