Bureau

"Cette décision constitue une conclusion positive à la campagne de dénigrement et de désinformation, doublée d’un mauvais coup publicitaire à des fins de basse politique",

... déclare Emin Iskenderov, président du Groupe Hermitage, suite à la confirmation par la Cour d’appel de Versailles, de la décision du Tribunal de grand instance de Nanterre.

Ce dernier avait refusé à la société SNC Chassang, locataire et gérante du restaurant Les Feuillantines à la Défense, d’obtenir le démontage des protections de chantier installées par le groupe Hermitage sur l’immeuble Infra qui fait actuellement l’objet des travaux de désamiantage.

La Cour a constaté que ces installations étaient parfaitement conformes tant aux règles applicables aux chantiers qu’aux prescriptions imposées par l’Epadesa. En outre, la société Chassang a été condamnée à rembourser au groupe Hermitage les dépenses de l'appel.

« Il convient maintenant de mener à son terme le projet des Tours Hermitage Plaza dans un climat apaisé et surtout dans le respect de l’objectivité des faits », conclut il.