Commerce

"Monoprix est une belle enseigne de centre-ville. Si l'opportunité se présente, pourquoi pas reprendre quelques sites de centre-ville bien placés et évolutifs."

Jacques Ehrmann © DR

C'est ce qu'a déclaré Jacques Ehrmann, directeur général des activités immobilières et développement du groupe Casino, lors de la présentation des résultats semestriels de la foncière Mercialys 18.10€ | -0.44% . "C'est encore un peu tôt pour parler de reprendre les murs de certains Monoprix, mais compléter notre portefeuille d'actifs de proximité, situés en périphérie, avec ces actifs de centre-ville a un intérêt", a-t-il indiqué. 

"Certains Monoprix situés en centre-ville s'étendent sur trois, quatre, cinq, voire six étages, mais n'en utilisent que deux ou trois pour le commerce. Les autres sont laissés vides. Dans certains cas, nous pouvons mieux tirer parti des volumes et des surfaces de ces actifs. Si on nous donne cette possibilité, nous pourrions le réaliser", a-t-il ajouté.