Logement

+ 1,21% - C'est la progression du prix médian des maisons au 2e trimestre, selon l'indice Immonot. Les prévisions annonçaient une baisse de -1,79% au 1er trimestre.

Après un début d’année plutôt baissier, le marché enregistre une légère hausse des prix des annonces immobilières notariales au 2e trimestre, selon l'indice Immonot, baromètre immobilier des notaires négociateurs. Maisons, appartements et terrains suivent la même tendance et s’avèrent déjouer les prévisions pessimistes annoncées pour le marché de l’immobilier ancien.

Contre toute attente, le prix médian des maisons progresse de 1,21% au 2e trimestre, alors que les prévisions annonçaient une baisse de -1,79% au 1er trimestre. Le marché aura finalement bien résisté à la période électorale propice à l’attentisme et aux incertitudes économiques. Le retour des investisseurs et la valeur sûre des maisons contribuent, sans doute, à alimenter la hausse des prix. Aujourd’hui, la valeur médiane d’une maison au plan national s’élève à 167 000 €, contre 165 000€ au mois de mars. En revanche, cette valeur ne met pas en exergue les grandes disparités régionales. En effet, le Languedoc-Roussillon, la Provence-Alpes-Côte d’Azur et l’Aquitaine se placent en tête avec des prix médians de 280 000€, 262 000€ et 188 010€.

Le marché des appartements en province (hors région parisienne) se montre moins dynamique que celui des maisons, et voit sa progression des prix limitée à + 0,15%. Les acheteurs provinciaux favorisent l’investissement dans des logements individuels. En revanche, la brève détérioration des prix constatée depuis octobre 2011 à Paris, a laissé place à une nouvelle hausse qui pourrait bien s’étendre sur tout le territoire dans les prochains jours. Aujourd’hui, le prix médian au m² se chiffre à 2 037,04€, une valeur appréciable au regard de la situation et l’état du bien.

Mots-clés : Immonot