Bureau

« Malgré tout, la demande toujours forte sur les secteurs tertiaires établis est porteuse d’espoirs pour un second semestre mieux orienté, et le retour de transactions sur des surfaces plus importantes. »

C'est ce qu'a déclaré Magali Marton, Head of CEMEA Research, dans la dernière étude de DTZ sur les ventes à utilisateurs en IDF. « La performance du marché des ventes de bureaux libres au 1er semestre porte nettement la marque du ralentissement de notre économie à cause d’un accès plus difficile aux crédits », indique-t-elle.

Mots-clés : DTZ, Magali Marton
Business Immo