Commerce

CBRE publie une étude sur la distribution multicanal

Au cours des deux prochaines années, la vente à canaux multiples viendra compléter et non concurrencer la vente au détail 'pure et dure'. Selon une nouvelle étude originale initiée par CBRE à l’occasion de la tenue du World Retail Congress à Londres, celle-ci génèrera une augmentation de la fréquence dans les boutiques.

Principal enseignement de cette étude : l'investissement dans des boutiques existantes et à créer est aussi la première préoccupation des détaillants internationaux pour les deux années à venir. La majorité déclare avoir besoin de plus de boutiques et de plus de surface de vente en raison de leur stratégie multicanal.

« Notre message à l'intention du commerce de détail et de l'industrie de l'immobilier est de ne pas paniquer. Les technologies axées sur le consommateur continuent de progresser et contrairement à certaines idées reçues, la distribution multicanal complète mais ne concurrence pas les chaînes de boutiques existantes. En réalité, le multicanal encourage le chaland à se rendre dans les boutiques et génère des ventes supplémentaires pour le commerçant – ce sont les ventes globales qui augmentent et il est indispensable que les détaillants, comme les propriétaires immobiliers, adoptent le multicanal et comprennent qu’il n’est pas nécessairement coûteux, et rapporte gros en termes de part de marché », souligne Peter Gold, responsable du Cross Border Retail dans la zone EMEA chez CBRE.

Business Immo