Bureau

DTZ Research : l’analyse des loyers identifie neuf marchés favorables aux locataires

DTZ lance aujourd’hui une nouvelle étude « Office Review », destinée à aider les entreprises utilisatrices dans leur prise de décisions relatives à leur immobilier. Ce rapport détaille l’évolution des principaux marchés de bureaux en Europe au 1er semestre 2012. Une synthèse baptisée « Rental Wave » (Courbe des loyers) permet aux entreprises de comparer les évolutions des loyers faciaux « prime » sur les différents marchés.
Les marchés sur lesquels une renégociation des baux serait profitable aux utilisateurs sont notamment Budapest et Prague, où les loyers sont stables depuis deux ans. En Allemagne, Hambourg et Munich montrent des performances similaires ; même si Hambourg, plus volatile, enregistre des mouvements locatifs moins prévisibles. Ce constat vaut également pour Barcelone et Dublin. En revanche, certains marchés européens majeurs tels que Londres et Moscou affichent ou afficheront une hausse des loyers.

Dans cette perspective, DTZ prévoit une augmentation des loyers « prime » en Europe de 1,6 % par an au cours des 5 prochaines années, en ligne avec la croissance de 1,5 % du PIB. Anvers devrait devenir la destination la moins chère pour les entreprises d'ici à 2016, suivie par Budapest, Riga et Tallinn. Le West End londonien et Moscou, bien qu'étant les marchés les plus chers, afficheront la croissance la plus marquée entre 2012 et 2016, de 5,6 % et 4,2 % par an. La majeure partie de cette croissance interviendra en fin de cycle (2014-2015).

Mots-clés : DTZ
Business Immo