Bureau

[ITALIE] Les investisseurs italiens aiguisent leur appétit pour l’immobilier

C’est ce que souligne une étude de l’Inrev. En effet, les institutionnels italiens ont déclaré leur intention de porter de 6,9 à 7,5 % leur part d’immobilier. La moitié de ces investissements devraient être réalisés de manière indirecte et profiter, à hauteur de 10,7 Mds€ aux fonds immobiliers non cotés. L’« Investor Universe Italy Survey 2012 » met en avant le souhait des investisseurs de diversifier le portefeuille afin notamment d’en réduire la volatilité.

Mots-clés : ITALIE, INREV