Bourse / Finance
Ces investisseurs qui osent...

MGPA joue les cycles

Patronyme : MGPA. Profil de risque : value-added. Actifs recherchés en priorité : bureaux et commerces. L’investisseur d’origine australienne ne cache pas son identité. Mieux. Il la cultive avec ses deux dernières opérations : la restructuration de feu Trois-Quartiers qu’il faut désormais baptiser « Le Madeleine » et le développement du « Viva » – ex-Upsilon – à Malakoff (92). Deux opérations différentes mais qui ont des airs de famille par leurs profils… osés. D’aucuns diraient même risqués.


Lorsque MGPA décroche l’acquisition de l’emblématique Trois-Quartiers en 2009, l’ensemble est loué à 96 %... et bien loué. « Nous aurions pu nous contenter de tirer (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives