Bureau

122 500 m² - C'est le volume de demande placée atteint en bureaux, sur le marché lyonnais, à fin septembre 2012, selon DTZ.

Avec près de 33 000 m² de bureaux commercialisés au 3e trimestre (-25 % en un an), le marché lyonnais a poursuivi la baisse amorcée depuis le début de l’année. La demande placée de bureaux avoisine les 122 500 m² fin septembre 2012 : un volume en retrait de 23 % d’une année sur l’autre. Cette contre-performance s’explique en grande partie par la décélération des transactions de moyennes surfaces (entre 500 et 2 000 m²), en recul de 45 % en un an. Le volume de commercialisation sur le segment des surfaces supérieures à 2 000 m² est resté stable d’une année sur l’autre, avec 39 000 m² placés, soit un tiers de la demande.

Le stock vacant de bureaux disponibles immédiatement ou à six mois en région lyonnaise s’est très légèrement résorbé (-2 %) par rapport à fin 2011, à environ 333 000 m² fin septembre 2012. Le taux de vacance, positionné à 6 % fin 2011, a poursuivi sa baisse pour s’établir à 5,8 % fin septembre 2012. La moitié du stock consiste en des surfaces supérieures à 2 000 m², majoritairement situées à Lyon 7e/Gerland et Vaise pour Lyon intra-muros, à l’Est et à l’Ouest en périphérie.

Plus de 36 000 m² de bureaux neufs devraient encore venir alimenter la région lyonnaise d’ici à la fin de l’année. Près de 60 % de cette offre est située sur les secteurs de Lyon 9e/Vaise et Lyon 7e/Gerland. L’année 2013 devrait se révéler particulièrement dynamique en terme de livraisons de bureaux, avec près de 180 000 m² attendus dont 104 300 m² encore disponibles. Cette tendance devrait se confirmer en 2014, avec une offre future qui pourrait avoisiner les 190 000 m².

Le loyer « prime » et la valeur moyenne de 1ère main, stables depuis fin 2011, se positionnent respectivement à 260 €/m²/an et 169 €/m²/an au 3e trimestre 2012. La valeur locative moyenne de seconde main a reculé de 2 % sur la même période, du fait d’un nombre important de transactions à l’Est au cours des derniers mois, pour se positionner à 139 €/m²/an.

Mots-clés : Demande placée, Lyon, DTZ