Logement

"Ces chiffres confirment, malheureusement, les tendances très préoccupantes mises en évidence par l’Observatoire de la FPI : une forte contraction des ventes, des difficultés de commercialisation qui se traduisent par...

... des annulations de réservations, ainsi que des abandons de programmes et la faiblesse de l’offre engagée" déplore François Payelle, président de la FPI, suite à la publication des chiffres des mises en chantiers de logements neufs, par le ministère du Logement.

"Ces chiffres confortent la crainte, exprimée par la FPI, que les ventes en 2012 atteignent leur plus bas niveau depuis 15 ans (entre 68 000 et 72 000 unités)", ajoute la fédération. Et de rappeler "dans ce contexte extrêmement préoccupant", l’analyse qu’elle avait développée le 15 novembre dernier : "alors même que les besoins de nos concitoyens sont considérables et que la nécessité de construire beaucoup plus de logements est une évidence partagée par tous, il est essentiel que le nouveau dispositif d’aide à l’investissement locatif, à l’examen au Parlement, soit pleinement efficace sur l’ensemble du territoire et que le soutien à l’accession à la propriété soit renforcé par une refonte du PTZ, tout spécialement au profit des ménages les plus modestes".