Territoires

« Le Grand Paris, c’est un sursaut. Un sursaut parce qu’il n’y a jamais eu de réflexion globale sur Paris depuis le milieu des années 1960 avec la mission Delouvrier et...

...sous l’impulsion politique du président de la République » - C’est ce qu’a déclaré Daniel Canepa, préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris, invité à s’exprimer, à l’initiative de la Chambre Fnaim Paris Ile-de-France, sur le thème « Paris brille-t-il ? ».

« Il a fallu attendre 2007 pour avoir à nouveau une vision globale et se mettre finalement en rupture, pour la 2e fois, de cette réflexion générale en termes d’aménagement du territoire, qui voulait que pour permettre de développer les métropoles de province, il fallait bloquer le développement de Paris. On est bien dans une dimension totalement différente : il faut, au contraire, accompagner le développement de la région Ile-de-France et plus particulièrement du Grand Paris, pour que la Capitale reste dans le peloton des grandes métropoles mondiales. Nous avons tous les éléments pour être et rester dans la compétition internationale et en même temps, nous avons des signes d’inquiétude qu’il faut prendre en compte. Il y a bien un grand Paris qui brille sur le plan extérieur. Au plan intérieur, nous avons réussi une première étape : intéresser l’ensemble des responsables politiques, quelles que soient leurs affinités politiques et philosophiques», a-t-il ajouté.

> Voir le nouveau site de la FNAIM Paris IDF