Carrières
Dix idées reçues sur l'immobilier

Idée reçue n°5 : l’immobilier n’attire pas les talents… mais les forme et les conserve

« Je veux faire de l’immobilier ». Reconnaissons-le : ce vœu sort rarement de la bouche des jeunes diplômés. L’immobilier a encore, en France, mauvaise presse et mauvaise image. Les « affaires » de syndics ou des marchands de biens des années 1990 ont mis à mal la réputation d’un secteur et bien au-delà, sans nuance, d’une industrie. La professionnalisation a fait pourtant son chemin. L’offre de formation également. L’âge de la maturité a sonné.

L’on s’étonne toujours, à la lecture d’un CV, qu’un diplômé d’une grande école fasse carrière dans l’immobilier. Plus pour longtemps. Les mentalités changent fort (...)

Vous souhaitez lire cet article archivé ?

Il est réservé à nos abonnés ou à l'achat à l'unité.



Achat d'articles à l'unité sur le site web

J'achète des archives