Bureau

« Paris a su conforter son image auprès des investisseurs internationaux, qui se positionnaient jusque-là traditionnellement sur le marché londonien »

note Stephan von Barczy, directeur du département Investissement de Jones Lang LaSalle. Dans l'étude, le conseil souligne que la forte activité du marché de l’investissement francilien observée dès le 2e trimestre 2012 s’est poursuivie au cours de l’été, avec un volume transacté à fin septembre en avance par rapport à 2011.